Stage avec Patrice Franchet D'espèrey ... Act3 : 2ème jour (partie 2)

Publié le par Arazzi

Koffka :

Filet : Décontraction à l’arrêt ok.

Décontraction dans la prise du pas, pose soucis : pas d’enclenchement du mouvement. Education avec la cravache : tape sur la point d’épaule = marche / cravache sur le dos = stop + le vocable.

Attention à ne pas reculer la main vers soi, la main toujours dans le mouvement en avant.

Longe : Idem que le matin, attention à la position du bras et de la main qui mène le mouvement, laisser du mou à la longe, aller avec le mouvement de nuque du cheval et non contre : nuque vers le haut = prendre ; nuque vers le bas = rendre.

Obtenir le regard du cheval avant de passer derrière.

Passer à l’extérieur pour réduire le cercle, agir sur la cuisse quand elle se lève, en appuis vers l’extérieur avec la longe, pour réduire la courbe.

Alala :

Filet : Tête en bas, mouvement super !

Obtenir un pas lent du début, s’aider avec le maintien de la tête en bas, apaisement de la ponette.

Ne pas laisser remonter car réapparition des contractions.

Pirouette sur le centre mouvement passif tête basse super !

Mon avis :

Des points de travail très important dans la démarche de décontraction à l’arrêt (et après aussi) :

  • Vaincre les contractions AVANT le mouvement en avant.
  • Agir sur l’avant main du cheval.
  • Trouver les points particuliers à chaque cheval et la méthode à employer (caresses, appuis, pressions, …) Chaque cheval étant unique.
  • Travailler uniformément des deux côtés du cheval.
  • Observer et sentir les effets sur le cheval.
  • Prendre son temps.
  • Ne pas précipiter les étapes.

Des points de travail dans le mouvement :

  • La main et le bras vont dans le mouvement.
  • Garder la décontraction et la tête basse dans le mouvement.
  • Revenir au travail à l’arrêt en cas de contraction.
  • Garder attentif l’œil du cheval vers le marcheur.
  • Bout du nez dans le sens de la courbe.
  • Agir sur la cuisse pour tourner plus court.

Pas de trot dans tous ces exercices, sauf sur les temps de liberté, la qualité de chaque exercice et son acceptation volontaire est importante à chaque étape, il ne faut pas aller trop vite et bien garder toujours la décontraction comme soucis majeur.

Ne pas laisser le cheval hors limite, savoir intervenir en cas de dépassement des limites imposées par le cavalier, être ferme mais juste.

décontracter par le massage de l'encolure, la nuque ...

décontracter par le massage de l'encolure, la nuque ...

Publié dans Stages et formations

Commenter cet article