Saumur 2016 : 4 jours à Saumur ... conclusion !

Publié le par Arazzi

mes conclusions a moi.

Jamais deux sans trois.

Voilà je l’avais dit, j’y suis allée … je garde espoir dans l’équitation de tradition Française, celle que j’aime celle qui rend le cheval libre et léger, rend le cavalier aérien et en osmose avec son partenaire.

Cette année peut-être plus que les autres l’enjeu était de taille, transmettre et enseigner … mais quoi ?

Cette équitation de tradition française, dont poser une définition est quasi impossible, si non obsolète, tant l’équitation est une pratique vivante donc évolutive est-il réaliste de dire qu’elle se transmet dans notre société actuelle où la vitesse, le « tout, tout de suite et facile » trônent ?

 

Et alors ?

Cette équitation de tradition française qui demande :

  • Observations donc du temps.
  • Humilité donc remise en question.
  • Pratiques donc recherches.
  • Harmonie donc sentiments.

Et la liste pourrait continuer.

Je me demande quand même si tous ces mécaniciens des chevaux, avec leurs muserolles fermées, leur noseband, leurs éperons dedans, … ont un cœur à défaut d’avoir des yeux ouverts !

Sur une des représentations ma copine non voyante m’a demandé : « qu’es ce que tu vois ? » … j’ai répondu « un groupe de morts-vivants ».

Assez symptomatique de pratiques exploitées les 30 dernières années, où à défaut d’être pas toujours forcément très tendre, ce que n’ont pas été les Grands Maîtres par moment, l’être cheval est devenu « un outil », objet à exploiter jusqu’à la rupture physique ou/et mentale.

 

Et après ?

On nous a annoncé le même thème pour l’an prochain, mais les Rencontres auront-elles lieu ? Nous étions moins que l’an passé, et encore moins que la première édition.

Certaines interventions n’avaient clairement pas leur place ! Nous venions échanger sur la transmission et l’enseignement … pas sur le mode de fonctionnement de la société ou le bon fonctionnement d’un club FFE parisien !

D’autres abordaient un peu le sujet … pas assez … le public n’étaient pas un public lambda mais des professionnels motivés, qui se démotivent … vite … les chiffres des présents le prouve.

D’autres étaient dedans : partage, respect, recherche, … mais trop peu et pas assez mis en avant, ces gens-là dérangeraient-ils ?

Je n’aime pas …

Le manque d’organisation :

  • Informations manquantes : lieu du resto le jeudi soir inconnu, salle des tables rondes (moi j’avais imprimé le PDF envoyé …), noms des cavaliers, des chevaux, parcours, le parcours des intervenants (c’est qui ces gens !!!!) …
  • On ne sait toujours pas à qui on s’adresse !!!!! J’avais déjà dit que franchement une toute petite étiquette avec un nom, un prénom et un détail, c’est mieux que « pardon Monsieur, j’aime beaucoup ce que vous dites, mais je ne vous connais pas … c’est quoi votre nom déjà ? »
  • Les couics de l’organisation : 25 places assises le jeudi midi, le reste debout mais sans assez à manger … heu on n’a pas tous payé pareil ??, l’organisation en interne des cavaliers : lieux d’entraînement, planning des accès aux structures, … inexistant. Sans rire vu ce que j’ai vu … ils ont été coooool les chevaux et les cavaliers.
  • Des changements d’organisation au dernier moment … si si … dans les allées « off » j’en ai écouté des choses …
  • On n’a toujours pas de temps mort pour passer d’un site à l’autre sur l’ENE le vendredi donc soit on part avant … soit on loupe la fin.
  • Il y a toujours plein de trucs en même temps !!!! non mais 4 tables rondes et 3 sites de démonstrations regroupant 6 cessions dans le même laps de temps !!! Achetez-moi une machine à dédoubler !

La présentation de certains :

On a dit sans coercition !!!!

Alors j’aimerais ne plus voir :

  • Des nosebands à fond …
  • Des muserolles à fond …
  • Des guêtres postérieurs …
  • Des chevaux enfermés …
  • Des chevaux angoissés, par plus que le grand manège, ce qui ça, est assez logique.

Et puis pas l’écouter non plus …

Et puis pas de trucs imbuvables en fin d’après-midi avec plein de chiffres, de statistiques … et pas de cheval ou des exposé version MylittlePony !

J’aime :

Les « off » car c’est là qu’on trouve des belles choses, des belles personnes …

Les autours, comme la journée de mercredi …

Quelques jolies choses offertes par certains … je pense à Olivier Puls entre autres qui autan dans son exposé que lors de la table ronde m’a beaucoup touché par ses savoirs et sa lucidité.

Revoir les amis, certains que je ne vois que lors des Rencontres, depuis 3ans, avec entre des partages et des discussions virtuelles, mais le terrain c’est mieux !

Voir bouger, certes lentement, mais surement, certaines choses, plus d’ouverture vers la bienveillance, plus de critiques ouverte, la prise de parole des anciens mais aussi de jeunes !

La présence des élèves de Conches … qui ont vendu des pains au chocolat pour payer une partie du voyage ! Mais où sont les autres, y compris ceux de Saumur ?

Le fait quand même que malgré tout, l’impression que ça bouge un peu au moins dans les allées.

Saumur 2016 : 4 jours à Saumur ... conclusion !

remerciement

A mon mari qui a géré chevaux et enfants …

A mes chevaux qui me motivent, pour qui je reste une chercheuse.

A mes élèves pour accepter de décaler les cours pour me permettre ces Rencontres.

A mes élèves, encore, pour leur patience, leur écoute … et les crash tests d’après ces mêmes Rencontres !

A mes amis, anciens ou futurs, pour les moments de rires et de partages.

 

credits :

Ces mots sont les miens, ceux que j’ai entendu et inscrit à la volée sur mon calepin durant les journées.

Ces mots sont les miens, ceux que j’ai écrit sur mes émotions, mes ressentis, …

Ces images sont les miennes, prise dans un espace public mais en cas de soucis, je m’engage à retirer sur simple demande celle qui choquerait la personne reconnaissable …

Commenter cet article