Saumur 2016 : Journée du 13 octobre : partie 1 : mise en place et introduction

Publié le par Arazzi

Saumur 2016 : Journée du 13 octobre : partie 1 : mise en place et introduction

Jour 1 des Rencontres, nous voilà assis dans le très beau théâtre de Saumur … impressionnant et très chaud ! Sièges en velours rouge et scène avec écran géant … Très classe …

Reste que le centre de Saumur est sympa mais comme toute les grandes villes, les parkings sont payant ou loin mais gratuit et nous on a Mr Fenouil qui aime avoir un carré d’herbe pour ces besoins ! En plus l’horodateur ne voulait pas de ma carte bancaire et je n’avais plus de liquide ! Bref, j’espère ne pas recevoir un courrier de PV …

 

Mise en place du matin :

Ouverture de la journée par Sophie Dubourg, Directrice Technique Nationale et le Colonel Patrick Teisserenc, Ecuyer en chef du Cadre Noir

Mes notes :

 

On nous redonne les grandes lignes …

Définition du mot rencontre : qui permet le regroupement et l’échange entre des personnes.

« Enseigner et Transmettre » : enseigner c’est le contenu, la matière ; transmettre c’est « comment ? ».

Hommage à P Durand, écuyer en chef décédé il y a peu.

La DTN souhaite ses rencontres « riches, calmes, apaisées et constructives ».

Les grands écuyers, les disciples, les enseignants, … que tous soient intéressés par l’ETF : débutant, adultes, enfants, …

 

Mon avis :

Voilà voilà, c’est lancé, tous avec les bonnes attentions attendues … la brochette de personnes est belle.

Introduction : comment penser l’articulation tradition – transmission ? Par Nicolas Sanson.

mes notes :

C’est un arbre de transfert entre les anciens « racines » et les modernes « feuilles ».

« Sans Père ni repères pas de place parmi ses paires. »

Transmettre c’est tailler le passé pour en faire le présent.

La responsabilité de ceux qui transmettent la tradition, faire le tri pour le présent.

Que, Qui, comment la transmettre ?

Comment le recevoir ? Comment celui qui la reçoit se l’approprie ?

D’où vient-on ?

mon avis :

Belle entrée en matière qui donne pas de solutions, mais a au moins le mérite de remettre le fait que l’on vient d’une histoire et que sans elle, on ne va nulle part.

Commenter cet article