Festival d'Arts Equestres Libres 2017 ... Art 9 : Samedi part 1 matin

Publié le par Arazzi

Tous à l'écoute ! Même le chat !

Tous à l'écoute ! Même le chat !

Samedi 1er jour

Difficile pour moi, qui habituellement suit le programme et mes notes de faire un compte rendu … puisque note je n’ai pas … et programme … ben le côté « Libres » du titre du Festival a pris tout son sens !

Alors morceaux choisis des moments de cette journée … au fil du temps Charentais … qui ne doit pas s’écouler comme le temps ailleurs !

Du réveil au site …

Tous debout, l’implication de ma ponette sur place m’oblige à d’abord m’occuper d’elle, c’est donc de bonne heure et avec peu de sommeil, merci chaleur de la nuitée en tente … que je m’en vais avec ma grande faire une petite sortie matinale avant le coup de feu du matin !

RDV à 9h pour tous … 8h donc pour Alala … Petit bout de poney si sage, elle habitué aux près, qui depuis lundi est en boxe, bon version grand luxe vu la taille, le copeau, le foin à volonté, mais franchement au vu de la chaleur je regrette pas ! Pansage, soins et petite balade en main … l’herbe du bord de route est toujours meilleur que celle du près de toute façon.

Départ au bout de la route … et ce n’est pas une métaphore ! Pour ce lancement non sans un poids dans le ventre… mais que vais-je bien pouvoir faire, moi petite enseignante de province au milieu de tout ce monde ! Le doute … toujours un peu, mais l’envie … d’apprendre ! Mon moteur à chaque pas.

9h à 11h30

Go go go … l’asticot me dirait ma fille … mais là on va rester sérieux !

Petite arrivée, les participants arrivent en co-voiturage des sites d’hébergement, les liens sont déjà là … on s’en l’ambiance conviviale et l’entente respectueuse. Hommes, Femmes et quelque enfants … Tous sont là pour la même chose : le Cheval.

Mise en place rapide et mots d’accueil de notre hôte, présentation du programme … que dire … LE souhait de Respect encore une fois, d’écoute des autres, pas de guerre de chapelle, … la Liberté de s’approprié ateliers et démonstration, l’annonce des deux mises à cheval « non prévu » d’Olivier Puls sur Ouraâl et de Pierre Guibault sur Anis avec leur accord et le souvenir des mots de la veille Ouraâl 1 tonnes 2 d’émotions !

Pour ma part direction table ronde sur l’élevage … oups personne … je m’en vais chez les papys … discussion science et équitation … toujours personne à l’autre table … tant pis je reste ! Libre on a dit, libre on sera !

Chez les Papys : Science et équitation ! où sont les limites dans les applications des nouvelles connaissances. Entre sensibleries et tortures. (Écouteurs pour chevaux, pieds nus sans conditions, enrênements, marcheurs, …)

S Beaulieu / E Degen / A gourgue … et d’autres !

Nous voilà partis … difficile sans notes de retrouver tous les mots échangés, idées et positions.

Il en ressort que les extrêmes sont mauvais dans un sens comme dans l’autres, l’écoute du cheval de ses besoins, à lui pas la projection des nôtres, devrait être ce qui est le plus diffuser.

Le côté sensiblerie est aborder dans le sens qu’à outrance il nuit à l’équilibre du cheval, au final on repart sur le fait que la méconnaissance du Cheval, physiologie et mental, entraine des dérives … toujours néfastes.

Trop peu de mots à rapporter … car pas de notes, tant pis pour moi …

Je me sauve vers le manège avant la fin de cet atelier fort instructif, moi qui aime tan apprendre.

Commenter cet article