Réflexion équestre : cette équitation qui ne me correspond pas ... j'arrête.

Publié le par Arazzi

Crédit Raynald Aubert : Mon Ouvreuse de Voie.

Crédit Raynald Aubert : Mon Ouvreuse de Voie.

D'aussi loin que mes souvenirs remontent j'ai toujours Aimé les Chevaux, je les trouvais Beaux, Majestueux, ... l'impression de Puissance qu'ils dégagent tout en restant si sensible et si doux quand ils le souhaitent. 

Alors ma route de petite fille, pas du tout issue du secteur agricole, m'a mené dans un Centre Équestre, mes parents ont fait "cette erreur", plus jamais ça ne m'a quitté. 

J'ai eu de la chance, ce Centre équestre était géré par un couple de Passionnés, qui avaient la transmission chevillée au corps : classique, voltige, attelage, ... mais aussi le Respect, les soins, la paille, ... Je me souviens des boxes les matins de stage, les nuits blanches quand un cheval avait des coliques, des réveil tôt pour les concours où tout le monde était là pour embarquer et restait la journée complète ! 

Puis j'ai grandie, ma Passion aussi, j'ai plongé ... le tronc commun du BEES, les deux ans de formations, puis la filière pro ... 

Mais toujours la même envie de communication, de partage, de plaisir avec le cheval. Des fois j'allais contre, on me poussait contre ... le Cheval Commerce, le Cheval Objet ... le Cheval Outil. 

J'ai détesté ... j'ai même arrêté de monter et d'enseigner ... 

Je me suis demandé qui étions nous pour imposer cela ? 

Ces derniers temps, je me suis retrouvée ... la Passion du Cheval avant tout, le Respect de lui ... et de son Humain ... mais j'ai aussi constaté les écarts, les fossés et les maltraitances, et pas uniquement les physiques. 

J'ai vu les petits, ou grands, Humains arriver avec les étoiles dans les yeux, les même que celles de mon enfance ... Je les ai aussi vu repartir avec des larmes, les dents serrées ... 

Que fait-on à la plus Belle conquête de l'Homme ? 

Pas de clivages de discipline, il y a des suppliciés partout, en filet ou en licol, en boxe comme au près ... 

Que font les enseignants ? Ceux qui sont censés connaitre le Cheval, le comprendre, ou du moins tenter de le comprendre ... 

Que font les Humains ? 

Dans notre Société de consommation à outrance, l'équitation est devenue ou a tenté de devenir un sport populaire ... Au détriment de celui qui en est la source Vive. 

J'ai repris l'enseignement, j'ai croisé la Route de gens formidables et d'autres ... beaucoup moins. 

J'ai repris l'enseignement, j'ai tenté à mon niveau de faire comprendre qu'avant tout c'est le Cheval qui compte. 

J'ai repris l'enseignement, je me suis trompée ... 

Je n'ai plus envie d'enseigner dans ces conditions, je ne veux pas répondre aux soucis de performances au détriment de l'écoute du cheval, aux soucis de paraître au détriment du bien-être. 

Je veux dire non les jours où le cheval me l'indique sans passer pour une illuminée et me faire rayer ... 

Je veux enseigner l'Amour du Cheval. 

J'aimerais ouvrir des portes pour que chaque Humain Amoureux du Cheval puisse conduire sur sa propre route en autonomie.

Alors ? 

Un chapitre est entrain de se terminer ... 

Un chapitre est entrain de prendre Vie ... 

Cette équitation moderne, sans Âme et sans Amour, ne me correspond pas. 

Cette équitation moderne, je refuse de m'y plier.

Cette équitation moderne ... ne devrait pas avoir la racine "équin", on aurait du la nommer autrement. 

Moi j'Aime le Cheval, j'aime l'équitationS celles qui respectent cet animal Fier et Sensible. 

Que ceux qui veulent travailler dans ce sens avec moi me contacte ... 

Je refuse le Cheval outil, je ne veux que des Chevaux Partenaires. 

 

 

Commenter cet article

Claire CHANTAL 12/09/2017 07:55

Bonjour. J'ai été choquée quand mon premier patron m'a dit que les poneys n'étaient qu'un outil de travail (j'avais du mal à me remettre d'avoir trouvé une des ponettes du clubs morte dans le pré). Je dis toujours que pour moi ils sont mes collègues de travail. Je serais heureuse de pouvoir avancer avec vous.
Connaissez Mireille Moulet ? Elle organise des formations pour sensibiliser les enseignants au bien-être du cheval ☺️. Et je sais qu'elle connaît une monitrice qui a un club en Vendée où elle a réussi à sensibiliser ses cavaliers : ils sont à l'écoute de leurs chevaux et il arrive que certains décident eux-mêmes de descendre de leur cheval avant la fin d'un cours car il le sent un peu raide par exemple... le rêve quoi ! Je vais essayer d'aller y passer un peu de temps un de ces jours.
Bonne journée
Claire

Arazzi 12/09/2017 18:56

Bonjour,
Je ne connais pas la personne que vous sitez, mais je sais que des club ou écuries le font.
J'aimerais qu'elles soient plus mises en avant ...
Merci.

Biset Guy 11/09/2017 07:12

Je tente d'être un partenaire à la hauteur des attentes de mes chevaux. Nous patientons, un courant passe et la sérénité nous gagne. Merci a eux. Guy

Biset Guy 11/09/2017 07:07

Bravo Sophie ! Ceux qui empruntent ce chemin-là sont tres nombreux. Un "mouvement" est en marche.